Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Nous Aider
Contact


Nb de visiteurs
en ligne : 93
aujourd'hui : 1903
au total : 12621214

Annonces



Retour
Encyclopédie Celtique

L' inscription de Limé

Découverte:1887
Lieu:Villa d’Ancy (Limé, Aisne)
Support:Bouteille utilisée comme urne funéraire

Inscription de Limé (L-132)
IBETISVCIV.ANDECARI.BIIETE

Lecture:

-Par L. Fleuriot (1981)
ibetis uciu . andecari biiete

Traduction:

-Par L. Fleuriot (1981)
Buvez de ceci et vous serez très aimables (ou)
Buvez de ceci et soyez très aimables
-Par J.-P. Savignac (2000)
Buvez de ceci . Vous serez très aimables
-Par X. Delamarre (2003)
Buvez de ceci . (et) soyez très aimables

Remarques:


P.Y. Lambert (1983 & 2002) y lit du latin : bibete (=bibite), buvez ; ibetis (=ibitis), vous irez ; uciu (= ocius), plus vite. C'est une « proposition raisonnable », selon X. Delamarre (2003). Est-ce que Mr Lambert n'a pas été influencé par la qualité, exceptionnelle pour une inscription gauloise, du graphisme ? Quid de andecari ? Et si on suit l'ordre des lettres, on a bien BIIETE.

D'autre part, la présence de la feuille de palme peut indiquer que la phrase commence avec ibetis. On aurait donc en latin : « vous irez plus vite andecari buvez »

La proposition de L. Fleuriot (1981) est plus pertinente, compte tenu de l'hypothèse qu'il fait d'une suffixation pronominale ibeti-is, la forme attendue à l'impératif pl. étant ibete (comme biiete). Ibete, buvez, est à rapprocher de ses équivalents vieil irlandais ibid, breton KLT evit et surtout vannetais ivet.

Bien que L. Fleuriot (1981) propose "vous serez" ou "soyez", pour biiete. X. Delamarre (2003) considère la première proposition (retenue d'ailleurs par J.-P. Savignac (2000)) comme moins probable, et retient uniquement la forme impérative.

Si la celticité de la phrase gravée est avérée, on pourrait relier la qualité de l'exécution à un certain prestige de la langue gauloise à cette époque.

Cette inscription figure dans le CIL 13. Mais n'a pas été perçu à l'époque comme un texte en langue gauloise. Par exemple : "Biiete" et considéré comme une graphie fautive de "VIVIT" (de son vivant).

Limé (CIL 13, 10025).
IBETIUS CVM ANDECARI <V=B>I<V=B>ITE


Sources:
  • L. Fleuriot, Etudes Celtiques 18, 1981.
  • P.-Y. Lambert, Etudes Celtiques 20, 1983.
  • J.-P. Savignac, Merde à César, La différence, 2000
  • P.-Y. Lambert, Recueil des inscriptions gauloises, II, 2, Textes gallo-latins sur instrumentum, 2002 ,Paris ,CNRS
  • X. Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise, Errance, Paris, 2003
  • Julien Quiret pour l'Arbre Celtique
  • Pierre Crombet pour l'Arbre Celtique
  • Jacques pour l'Arbre Celtique

  • Autres fiches en rapport

    Attention
    Ceci est une ancienne version de l'encyclopédie de l'arbre celtique.
    Les liens ci-dessous, vous améneront vers la nouvelle version,
    complétement "relookée" intégrant une navigation plus aisée.


    and- / ande- / ando- : (très) [ mots et étymons de la langue gauloise : divers ]
    biiete : (soyez) [ mots et étymons de la langue gauloise : verbes ]
    caru- / caro- / caranto- (cher / ami / aimé) [ mots et étymons de la langue gauloise : défauts et qualités ]
    Suessions [ Les peuples de Gaule Belgique ]
    Navigation
    Vers le niveau supérieurinscriptions gallo-latines (Ier s. av. J.-C. - IVe s. ap. J.-C.) (Les)
    Vers la fiche précédenteinscription de Bavay (L')
    Vers la fiche suivanteinscription de Naix-aux-Forges (L')
     Rechercher:   (N.B. : Eviter les pluriels)


     Hyper thème:  


    Retour à la page inscriptions gauloises (VIe s. av. J.-C. - IVe s. ap. J.-C.)



    Haut de page


    www.arbre-celtique.com
    Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


    IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
    Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2014 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)