Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Nous Aider
Contact



Annonces


Gaule
Orient
Express




Vous êtes dans Encyclopédie de l'Arbre Celtique > Histoire des Gallo-romains [-51:?] / troubles récurrents en Gaule [68 : 70] / cité des Lingons est érigée au rang de colonie romaine [janvier / avril 69]
Retour
Encyclopédie Celtique

La cité des Lingons est érigée au rang de colonie romaine [janvier / avril 69]

La cité des Lingons est érigée au rang de colonie romaine (entre janvier et avril 69 ap. J.-C.)

Dans la seconde moitié de l'année 68 ap. J.-C., les cités gauloises ayant pris part au soulèvement de Caius Iulius Vindex, demeurées fidèles à Servius Sulpicius Galba, reçurent en récompense l'octroi de la citoyenneté romaine et la concession d'avantages fiscaux. D'autres cités restées hostiles à Galba, ou ne s'étant liées à sa cause que très tardivement, furent au contraire durement sanctionnées. Ce fut visiblement le cas des Lingons qui ne renoncèrent pas à leur hostilité vis-à-vis de Galba et de ses soutiens, même après son assassinat (Tacite, Histoires, I, 53). Marcus Salvius Otho tenta d'exploiter cette animosité et d'obtenir le soutien de cette cité en lui octroyant la citoyenneté romaine (Tacite, Histoires, I, 78). Plusieurs témoignages épigraphiques indiquent que dans le cadre de cet octroi, les Lingons obtinrent le statut de colonie romaine (CIL 13, 5685 ; 5693 ; 11572 ; 5883).

Contre toute attente, en dépit de cette généreuse faveur, les Lingons s'empressèrent de prêter serment à son concurrent, Aulus Vitellius (Tacite, Histoires, I, 54)


Tacite, Histoires, I, 53 : "Elle avait marché tout entière contre Vindex, et n'était passée qu'après la mort de Néron sous l'obéissance de Galba. Encore avait-elle été devancée au serment par les détachements de Basse-Germanie. De plus les Trévires, les Lingons et les autres peuples que Galba avait frappés d'édits menaçants ou d'une diminution de territoire, voisins de cette armée, se mêlaient chaque jour à ses quartiers d'hiver."

Tacite, Histoires, I, 54 : "La cité des Lingons, d'après un ancien usage, avait envoyé en présent aux légions deux mains entrelacées, symbole d'hospitalité. Ses députés, vêtus de deuil et avec une contenance abattue, parcouraient la place d'armes, allaient de tentes en tentes, se plaignant tour à tour de leurs propres disgrâces et du bonheur des cités voisines; puis, voyant le soldat prêter l'oreille, ils en venaient aux périls et aux humiliations de l'armée elle-même, et enflammaient ainsi les esprits."

Tacite, Histoires, I, 78 : "Ses grâces intéressées s'étendirent sur des villes même et sur des provinces. Les colonies d'Hispalis et d'Emérita furent accrues de nouvelles familles ; il donna le droit de cité romaine à toute la nation des Lingons, et fit présent à la province Bétique du pays des Maures. Il accorda de nouveaux privilèges à la Cappadoce, de nouveaux à l'Afrique ; concessions faites pour éblouir plutôt que pour durer. Au milieu de ces actes, excusés par les nécessités présentes et la difficulté des conjonctures, trouvant encore des pensées pour de vaines amours, il fit relever par décret du sénat les statues de Poppée. On crut qu'il avait songé à rendre aussi des honneurs à la mémoire de Néron, dans la vue de s'attacher la multitude. Il est certain que quelques-uns exposèrent en public les images de ce prince: même dans certains jours, le peuple et le soldat, croyant donner au nouvel empereur plus de noblesse et de lustre, le saluèrent des noms réunis de Néron Othon. Il ne s'expliqua point sur ce titre, n'osant le refuser ou rougissant de l'accepter."


Inscription de Langres (CIL 13, 5685)
] ATTIVS EVHODVS [SEVIR] AVG(VSTALIS) COLON(IAE)

"[...] Attius Euhodus, sévir augustal de la colonie."

Inscription de Langres (CIL 13, 5693)
D(IS) M(ANIBVS) FRVCTI COL(ONIAE) LING(ONVM) LIB(ERTI) VRBICVS LESTON(I) D(E) S(VA) P(ECVNIA) D(EDIT)

"Aux Dieux Mânes de Fructus Urbicus Lesto, affranchi de la colonie des Lingons. À ses frais, il a dédié (ce monument)."

Inscription de Dijon (CIL 13, 11572)
] COL[ONIAE ...] PONT[IFEX(?) ...] [...]I[

"[...] de la colonie, […] pontife [...]."

Inscription de Langres (CIL 13, 5883)
D(IS) M(ANIBVS) MODERATO LIBERTO COLONIAE LINGONVM

"Aux Dieux Mânes de Moderatus, affranchi de la colonie des Lingones."


Sources:
  • Julien Quiret pour l'Arbre Celtique

  • Autres fiches en rapport

    Attention
    Ceci est une ancienne version de l'encyclopédie de l'arbre celtique.
    Les liens ci-dessous, vous améneront vers la nouvelle version,
    complétement "relookée" intégrant une navigation plus aisée.


    Dibio / Divio (Dijon) [ villes gauloises & gallo-romaines [de Darantasia à Durotincum] ]
    Dieux Mânes [ interpretatio romana ]
    Histoires [Tacite] [ ouvrages antiques & anciens ]
    Langres (Andemantunnum) [ Les oppida ]
    Lingons [ Les peuples de Gaule Celtique ]
    Politique menée par Galba en Gaule [juin 68-janvier 69] [ troubles récurrents en Gaule [68 : 70] ]
    révolte de Caius Julius Vindex [mars-mai 68] (La) [ troubles récurrents en Gaule [68 : 70] ]
    Tacite [ auteurs antiques et anciens ]
    Navigation
    Vers le niveau supérieurtroubles récurrents en Gaule [68 : 70]
    Vers la fiche précédentePolitique menée par Galba en Gaule [juin 68-janvier 69]
    Vers la fiche suivantesoldats de Vitellius saccagent Divodurum [69] (Les)
     Rechercher:   (N.B. : Eviter les pluriels)


     Hyper thème:  


    Retour à la page Histoire des Gallo-romains [-51:?]



    Haut de page


    www.arbre-celtique.com
    Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


    IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
    Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2021 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)