Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Ressources
Nous Aider
Contact


Nb de visiteurs
en ligne : 0
aujourd'hui : 0
au total : 1390070

Annonces



Vous êtes dans : Approfondissements > Les légendes celtiques / Le Livre des Invasions
Retour à la page précédente
Approfondissements : les légendes celtiques

Le Livre des Invasions


Présentation

Le Livre des Invasions, ou The Book of Invasions ou encore le Lebor Gabala (Leabhar Gabala) raconte l'histoire des premiers habitants de l'Irlande, d'un point de vue historique mais surtout mythologique. Ainsi, on y trouve humains, dieux et héros, tous dans d'incroyables histoires ! Avant le IXe siècle après JC, ce livre est aussi une tentative des premiers chrétiens pour distinguer les dieux des héros celtiques. Il doit fournir une explication logique aux différentes invasions et aux divinités du pays avant l'arrivée des Chrétiens.

Le Déluge et le peuple de Cesair

Au tout début, les premiers habitants de l'Irlande ou peuple de Cesair périssent tous dans un Déluge, tous sauf un, Fintan ! Par la suite, il y aura six grandes invasions, les cinq premières par des dieux et êtres surnaturels, et la dernière par des hommes qui viendront détrôner les anciens dieux.

Les Fomore

Après le déluge en Irlande arrive un premier peuple. Ce sont les "géants de la mer", les Fomore (ou encore Fomhoiré). Ils ne sont qu'à demi humains. On raconte qu'ils ressemblent à des démons hideux aux pouvoirs surnaturels, et qu'ils n'ont qu'une seule main, qu'une seule jambe, un énorme oeil au milieu du front et trois rangées de dents aiguisées comme des couteaux. Les Fomore s'installent progressivement, et résistent aux petites invasions successives.

La première conquête : Les Partholoniens

268 ans plus tard, le premier mai (futur fête de Beltaine), 24 hommes et 24 femmes venus d'Espagne débarquent en Irlande. Ils sont dirigés par Partholon, descendant du Japhet biblique. Les Partholoniens combattent et chassent les Fomore qui doivent se réfugier dans les Hébrides et l'île de Man où ils attendent le moment propice pour retourner en Irlande. Les Partholiens s'installent et commencent alors la culture de la terre. A leur arrivée, il y avait seulement trois lacs, neuf rivières et une plaine sans arbre ni herbe. Ils se mettent au travail, défrichent quatre autres plaines, créent sept nouveaux lacs, élèvent du bétail, extraient l'or pour en faire des chaudrons plus solides que les pots de terre, brassent de la bière...Ils introduisent des lois et des rituels et font de nombreux enfants. Ainsi, en 300 ans, Partholon aurait eu 5 000 descendants ! C'est ce qui fait de lui le dieu de la fertilité. Par la suite, un terrible fléau vient exterminer tous les Partholoniens, sauf un.

La seconde conquête : Les Némédiens

La troisième invasion a lieu 30 ans plus tard. Elle est conduite par Nemed Mac Agnomen, à la tête d'une troupe de huit personnes seulement. Les Nemediens ne rencontrent aucune résistance puisqu'il n'y a plus personne sur l'île après le fléau. Ils défrichent de nouvelles plaines et créent d'autres lacs. Nemed meurt, et un second fléau s'abat sur l'Irlande. Les Fomore tentent de revenir sur leurs premières terres, mais les Némediens arrivent à survivre à la catastrophe. Ils doivent cependant payer un tribut aux Fomore qui veulent les exploiter dans un premier temps. Ainsi, le 1er novembre (fête de Samain) de chaque année, les Némediens doivent donner les 2/3 des enfants nés dans l'année et les 2/3 de la production de blé, de vin ou de lait aux Fomore. Ils tentent de résister et d'attaquer la forteresse fomorienne, mais en vain. Les derniers survivants némediens sont alors contraints de fuir. Certains vont au sud de l'Espagne, d'autres en Grêce et d'autres encore au nord. Certes ils fuient, mais n'oublient pas !

La troisième conquête : Les Fir Bolg (Première Bataille de Mag Tuireadh)

Les descendants des Némediens forment deux groupes et retournent envahir l'Irlande. Le groupe du sud revient sous le nom de Fir Bolg et le groupe du nord sous celui des Tuatha Dé Danann ou "gens de la déesse Dana". Ces derniers arrivent à la date symbolique du 1er mai. Ils sont conduits par le roi Nuada, et après plusieurs conflits, ils battent les Fir Bolg à la Première Bataille de Mag Tuireadh. Eochaid, leur chef, est tué et les survivants Fir Bolg fuient dans le Connacht. Les Tuatha construisent alors une nouvelle capitale à Tara et essayent de négocier un accord de paix avec les anciens Fomore. En effet, ceux-ci ont profité des différentes batailles entre les Tuatha et les Fir Bolg pour se réinstaller dans un coin de l'Irlande. Une alliance n'est possible qu'après l'élection d'un nouveau roi des Tuatha. Nuada, qui avait perdu son bras droit dans la Première Bataille de Mag Tuireadh, doit abdiquer du fait de ce handicap. Bress, dont le père est un Fomore et la mère une Tuatha, devient son successeur. Pour sceller son alliance, il épouse Brigid, la fille du Dagda, l'un des chefs des Tuatha. Cependant, Bress ne tient pas ses promesses, et devient vite impopulaire : il impose de lourdes taxes, devient hideux physiquement mais surtout, vole la harpe magique du Dagda. Il doit alors abdiquer, et la trêve entre les Fomore et les Tuatha est rompue. Le Dagda tient à récuperer sa harpe qui se trouve chez les Fomore. La première fois, il tente de le faire par des moyens diplomatiques. Il est donc invité chez les Fomore. Hypocritement, ces derniers lui préparent un énorme porridge, servi dans un trou creusé dans le sol et contenant huit chaudrons de lait et d'avoine où nagent du mouton, du porc et de la chèvre. Il va alors prouver qu'il est insatiable. Non seulement le Dagda dévore goûlument le repas à l'aide d'une cuillère géante, mais en plus il sauce le trou avec ses doigts pour ne rien en perdre ! Le ventre plein à craquer et son derrière dépassant de sa tunique, les Fomore lui offrent une jeune Fomorienne pour la nuit afin qu'il perde ses moyens pour la future bataille qu'il préparent. Toutefois, le Dagda comble tellement la jeune fille qu'il s'en fait une alliée.

La quatrième conquête : Les Tuatha Dé Danann (Seconde Bataille de Mag Tuireadh)

Balor
Balor
 

Pourtant, le Dagda ne réussit pas à récuperer sa harpe. S'engagne alors la Seconde Bataille de Mag Tuireadh. Tous les dieux des Tuatha se rassemblent alors pour mieux débarasser l'Irlande des Fomore. Chacun de ces dieux possède des compétences particulières. Ainsi, le forgeron fabrique des armes infaillibles, le guerisseur soigne tous les guerriers blessés au combat etc. Durant le combat, Lug, un chef Tuatha armé d'une fronde, lance une pierre avec celle-ci en plein milieu de l'énorme oeil du Fomore Balor. La violence est telle que sa tête explose. Les Fomore, terrorisés et sans chef, prennent la fuite. Les Tuatha sont vainqueurs, le Dagda récupère sa harpe magique et les saisons retrouvent leur cycle naturel.

La cinquième conquête : les Milésiens

Les derniers envahisseurs sont les Milésiens ou "fils de Mile d'Espagne" car originaires de ce pays. Ce sont des humains. Ils débarquent en Irlande le 1er mai, jour de la fête de Beltaine. Ils sont conduits par le poête Amairgin ou Amorgen Glundel. Deux batailles sont nécessaires pour que les Milésiens triomphent des Tuathas Dé Danann. Ces derniers acceptent alors de se retirer dans l'Autre Monde, le Sid, où ils deviennent les dieux de la période pré-chrétienne.



Retour à la page Les légendes celtiques

 



Haut de page

M'envoyer un e-mail
www.arbre-celtique.com
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2017 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)