Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Nous Aider
Contact



Annonces


Gaule
Orient
Express




Vous êtes dans Encyclopédie de l'Arbre Celtique > mercenaires gaulois employés lors de la troisième guerre de Macédoine [-171 : -168] / pillage de l'Istrie par le consul Caius Cassius Longinus et ses conséquences [-171 : -170] / consul Caius Cassius Longinus pille le territoire des Carnes, Istriens et Iapydes [été -171]
Retour
Encyclopédie Celtique

Le consul Caius Cassius Longinus pille le territoire des Carnes, Istriens et Iapydes [été -171]

Le consul Caius Cassius Longinus pille le territoire des Carnes, Istriens et Iapydes (été 171 av. J.-C.)

Alors que vient d'éclater la troisième guerre de Macédoine, opposant Rome au roi Perseus, le consul Caius Cassius Longinus (consul en 171 av. J.-C.) ravagea le territoire des peuplades d'Istrie sans raison valable. Il pilla le territoire du royaume gaulois de Cincibilos et réduisit en esclavage plusieurs milliers d'habitants. De mêmes exactions furent signalées sur le territoire des Carnes, des Istriens et des Iapydes. Tite-Live (Histoire romaine, XLIII, 5) indique que le consul Caius Cassius Longinus entrait en contact avec ces peuples sous un prétexte fallacieux (recruter des guides pour conduire son armée en Macédoine), avant de les attaquer indûment. Le peuple du roi Cincibilos fut très certainement approché de la même manière.


Tite-Live, Histoire romaine, XLIII, 1 : "Le second consul, C. Cassius, ne fit rien de mémorable dans la Gaule, province qui lui était échue, et essaya inutilement d'entrer en Macédoine par l'Illyrie. Ce furent les députés d'Aquilée qui apprirent au sénat cette tentative du consul. Ils étaient venus se plaindre de l'état de leur colonie naissante, faible et encore sans défense, entre deux nations ennemies, les Istriens et les Illyriens. Ils priaient le sénat d'aviser aux moyens de pourvoir à sa sûreté. On leur demanda s'ils voulaient qu'on en remît le soin à C. Cassius ; ils répondirent que le consul, après avoir réuni ses troupes à Aquilée, était parti pour la Macédoine, passant par l'Illyrie. Le fait parut d'abord incroyable, et l'on pensa généralement qu'il était allé porter la guerre chez les Carniens ou les Istriens. Les Aquiléens déclarèrent que tout ce qu'ils savaient et pouvaient affirmer, c'est que les soldats avaient reçu du blé pour trente jours; que le consul avait cherché des guides qui connussent le chemin d'Italie en Macédoine, et les avait emmenés avec lui. Le sénat fit alors éclater son indignation contre un consul qui avait osé quitter sa province pour passer dans une autre, et qui, en conduisant son armée au milieu de nations étrangères par une route inconnue et semée de périls, ouvrait à tant de peuples le chemin de l'Italie. Il fut décidé à une grande majorité que le préteur C. Sulpicius nommerait trois sénateurs chargés de partir de Rome le jour même et de faire la plus grande diligence pour atteindre le consul C. Cassius, en quelque lieu qu'il fût. Ils devaient lui défendre d'entreprendre une autre guerre que celle dont le sénat lui avait confié la conduite. Les commissaires envoyés furent M. Cornélius Céthégus, M. Fulvius, P. Marcius Rex. Les craintes dont le consul et son armée étaient l'objet, firent différer pour le moment le soin de fortifier Aquilée."

Tite-Live, Histoire romaine, XLIII, 5 : "il (le frère de Cincibilos) se plaignit de ce que Cassius avait dévasté le territoire des peuples des Alpes, leurs alliés, et emmené en servitude plusieurs milliers d'habitants. Sitôt après arrivèrent des députés des Carniens, des Istriens et des Iapydes : "le consul Cassius avait d'abord exigé d'eux des guides pour conduire son armée en Macédoine ; il les avait quittés en apparence dans des dispositions pacifiques ; mais bientôt il était revenu sur ses pas du milieu de la route, et avait ravagé leur frontière. Il avait promené partout le pillage et l'incendie, et les habitants ignoraient encore pour quel motif le consul les avait traités en ennemis."


Sources:
  • Julien Quiret pour l'Arbre Celtique

  • Autres fiches en rapport

    Attention
    Ceci est une ancienne version de l'encyclopédie de l'arbre celtique.
    Les liens ci-dessous, vous améneront vers la nouvelle version,
    complétement "relookée" intégrant une navigation plus aisée.


    Carniens / Carnes [ Les peuples de Gaule Cisalpine ]
    Cincibilos [ Les personnages historiques ]
    Histoire romaine [Tite-Live] [ ouvrages antiques & anciens ]
    Iapodes / Iapydes [ Les autres peuples celtes d'Europe ]
    Noricum (le Norique) [ autres lieux ]
    roi Cincibilos dépêche une ambassade à Rome pour se plaindre de Caius Cassius Longinus [-170] (Le) [ le pillage de l'Istrie par le consul Caius Cassius Longinus et ses conséquences [-171 : -170] ]
    Tite-Live [ auteurs antiques et anciens ]
    Navigation
    Vers le niveau supérieurpillage de l'Istrie par le consul Caius Cassius Longinus et ses conséquences [-171 : -170] (le)
    Vers la fiche suivanteroi Cincibilos dépêche une ambassade à Rome pour se plaindre de Caius Cassius Longinus [-170] (Le)
     Rechercher:   (N.B. : Eviter les pluriels)


     Hyper thème:  


    Retour à la page mercenaires gaulois employés lors de la troisième guerre de Macédoine [-171 : -168]



    Haut de page


    www.arbre-celtique.com
    Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


    IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
    Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2020 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)