Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Nous Aider
Contact


Nb de visiteurs
en ligne :
aujourd'hui :
au total :

Annonces



Vous êtes dans Encyclopédie de l'Arbre Celtique > géographie des Celtes / îles / Hiberni / Ierne / Sacra insula (Irlande)
Retour
Encyclopédie Celtique

Hiberni / Ierne / Sacra insula (Irlande)

Hiberni / Ιερνη / Ιουερνη / Sacra insula - La plus ancienne mention connue de l'Irlande pourrait remonter au Ve / IVe s. av. J.-C.. En effet, le poète latin Aviénus (IVe s. ap. J.-C.) a réalisé une vaste compilation de sources antiques d'origines diverses, reprenant certainement des récits tartessiens (certainement d'anciens périples tartessiens du IXe/VIIIe - Ve s. av. J.-C.), carthaginois (périple d'Himilcon entre le Ve et le IVe s. av. J.-C.) et grecs, faisant référence à cette île. Ainsi in sacram (...) insulam, l'"île Sacrée", habritait selon Aviénus (Ora Maritima, v.107-110) la nation Hiernorum, qui commerçait avec les ?strymniens (habitants de la région comprise entre le Nord du Portugal et la Manche), peut-être aussi les Tartessiens et les Carthaginois. On reconnaît dans l'ethnique Hiernorum le nom grec de cette île, Ἰέρνη chez Strabon (Géographie, IV, 5, 4) ou encore Ἰουέρνη de Ptolémée (Géographie, II, 2), laissant supposer que ce passage d'Aviénus serait traduit du Grec. Cette île apparaît par la suite sous la forme Hibernia, dans l'Histoire Naturelle de Pline (IV, 102-103), reprenant des relevés effectués par Agrippa, puis Hivernione sur l'Itinéraire d'Antonin (509,1). L'Irlande, sa géographie, ses habitants, n'ont jamais fait l'objet de descriptions pointues dans l'antiquité. Seul se distingue Ptolémée, qui dans sa Géographie (II, 2) décrit ce territoire, livre le nom de quelques fleuves, promontoires et peuplades. A cette occasion, Ptolémée (II, 2, 4) relève un hydronyme intéressant, Ἰουέρνους, l'actuel Kenmare (Kerry, Irlande). Un ethnonyme Ἰουέρνοι apparaît dans le texte du même auteur (II, 2, 7). Le nom de l'île dérive peut-être de l'hydronyme, mais plus certainement de l'ethnonyme.

Aviénus (Ora Maritima, v.88-128) : "Au pied de ce promontoire, les habitants voient s'ouvrir le golfe Oestrymnique : les îles Oestrymnides y apparaissent, avec leurs vastes plaines, avec leurs riches mines d'étain et de plomb. Elles sont très peuplées, leurs habitants ont le coeur fier, l'habileté qui amène le succès, la passion innée du commerce. Leurs barques connues de la mer la troublent au loin. Ils sillonnent l'abîme de l'Océan fécond en monstres. Ils ne savent point construire des vaisseaux avec le pin et l'érable ; ils ne font point, suivant l'usage, des barques avec le sapin recourbé ; mais, chose singulière ! ils façonnent toujours leurs esquifs avec des peaux cousues ensemble, et c'est sur du cuir qu'ils parcourent souvent le vaste Océanide là à l'île Sacrée (c'est ainsi que les anciens l'ont appelée), il y a pour un vaisseau une navigation de deux jours. Cette île élève au milieu de l'eau sa vaste sur face : la nation hibernienne l'habite sur une grande étendue. Près d'elle on rencontre l'île des Albions. C'était la coutume des Tartessiens de faire du commerce sur les limites des Oestrymnides : de même les colons de Carthage et la multitude répandue autour des colonnes d'Hercule visitaient ces mers. Le carthaginois Himilcon, qui rapporte avoir fait lui-même l'expérience de cette navigation, affirme qu'on peut à peine les parcourir en quatre mois : ainsi nul souffle, ne vient pousser le vaisseau, ainsi les eaux de cette mer paresseuse demeurent immobiles. Il ajoute que des algues nombreuses s'élèvent du fond des abîmes et souvent retiennent le vaisseau comme ferait une haie : toutefois, dit-il, la mer n'est qu'une surface sans profondeur ; à peine si une légère couche d'eaux recouvre le sol. Cà et là rôdent toujours des animaux marins ; des monstres nagent au milieu des vaisseaux qui se traînent lentement et péniblement."

César, Guerre des Gaules, V, 13 : "Cette île est de forme triangulaire ; l'un des côtés regarde la Gaule. Des deux angles de ce côté, l'un est au levant, vers le pays de Cantium, où abordent presque tous les vaisseaux gaulois ; l'autre, plus bas, est au midi. La longueur de ce côté est d'environ cinq cent mille pas. L'autre côté du triangle regarde l'Espagne et le couchant : dans cette direction est l'Hibernie, qui passe pour moitié moins grande que la Bretagne, et en est séparée par une distance égale à celle de la Bretagne à la Gaule : dans l'espace intermédiaire est l'île de Mona."

Strabon, Géographie, IV, 5, 4 : "Il y a dans le voisinage de la Bretagne d'autres îles encore, mais de peu d'étendue ; une seule entre toutes est considérable, c'est l'île d'Ierné, située juste au N. de la Bretagne. Cette île se trouve avoir plus d'étendue en longueur qu'en largeur. Nous n'avons, du reste, rien de certain à en dire, si ce n'est que ses habitants sont encore plus sauvages que ceux de la Bretagne, car ils sont anthropophages en même temps qu'herbivores et croient bien faire en mangeant les corps de leurs pères et en ayant publiquement commerce avec toute espèce de femmes, voire avec leurs mères et leurs soeurs. A dire vrai, ce que nous avançons là repose sur des témoignages peu sûrs ; rappelons pourtant, en ce qui concerne l'anthropophagie, que la même coutume paraît se retrouver chez les Scythes, et que l'histoire nous montre, plus d'une fois, dans les nécessités d'un siège, les Celtes, les Ibères et maint autre peuple barbare réduits à une semblable extrémité."

Pline, Histoire Naturelle, IV, 102-103) : "Agrippa croit que la longueur de cette île est de 800.000 pas, et la largeur de 300.000; que l'Hibernie a la même largeur, mais 200.000 pas de moins en long. Cette dernière île, située au delà de la Bretagne, n'est séparée de la côte des Silures que par un très court trajet de 30.000 pas. "


Sources:
  • Julien Quiret pour l'Arbre Celtique

  • Autres fiches en rapport

    Attention
    Ceci est une ancienne version de l'encyclopédie de l'arbre celtique.
    Les liens ci-dessous, vous améneront vers la nouvelle version,
    complétement "relookée" intégrant une navigation plus aisée.


    Andros / Adros (île Bardsey ?) Fiche récemment créée ou modifiée [ Les îles ]
    *Argita (Bann) [ fleuves & rivières (de Abona à Axona) ]
    Atecottes [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Ausoba (Corrib / Galway) [ fleuves & rivières (de Abona à Axona) ]
    Autéines / Uaithne [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Blaniens / Eblaniens [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Bovinda (Boyne) [ fleuves & rivières (de Baetis à Brigulus) ]
    Bretagne par Strabon (La) [ La Géographie de Strabon ]
    Brigantes [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    C. Plinii Naturalis Historiae - Liber IV [ Histoire Naturelle - Pline l'Ancien ]
    Caeanganiens [ Ordovices / Ordoviques ]
    carte des peuples d'Irlande [ cartes des peuples celtes ]
    Cauques [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Contes et légendes d'Irlande [G. Dottin] [ ouvrages sur la spiritualité, mythologie et symbolisme ]
    Coriondiens [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Cours de droit irlandais [Jubainville] [ ouvrages généraux sur les Celtes ]
    cycle mythologique irlandais et la mythologie celtique [Jubainville] (Le) [ Le cours de litterature celtique [Jubainville] ]
    Dariniens [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    De Terra et Partibus (Lib. XIV) - Isidore de Séville [ sources géographiques antiques ]
    Dunum (?) [ villes irlandaises ]
    Ebdani [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Eblana (Dublin ?) [ villes irlandaises ]
    Erdiniens [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    épopée celtique en Irlande (L') [ Le cours de litterature celtique [Jubainville] ]
    Ganganiens / Ganganes [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Guerre des Gaules [Jules César] (La) [ ouvrages antiques & anciens ]
    IA [508,3 - 510,1] - In mari Oceano, quod Gallias et Britannias interluit (traduit) [ Imperatoris Antonini Augusti Itinerarium Maritimum ]
    Irlande celtique avant l'ère chrétienne [B. Raftery/P. Galliou] (L') [ ouvrages généraux sur les Celtes ]
    Irlande par Pomponius Mela (L') [ textes divers ]
    Isamnium (prom.) (Carlingford) [ Les caps, pointes et promontoires ]
    Iverni / Eraind [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Ivernie par Ptolémée (Géographie, II, 2, 1-12) (L') [ La Géographie de Ptolémée ]
    Ivernis (région de Killarney ?) [ villes irlandaises ]
    Jules César [ auteurs antiques et anciens ]
    Laberus (?) [ villes irlandaises ]
    Libnius (Killary) [ fleuves & rivières (de Labara à Luppia) ]
    livre des conquêtes de l'Irlande (Le) [ Les textes mythologiques irlandais ]
    Lucanii / Luceni / Lugadii [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Macolicum (?) [ villes irlandaises ]
    Magnata (Sligo) [ villes irlandaises ]
    Magnates [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Manapes [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Morrigan Bobd Macha - La souveraineté guerrière de l'Irlande [Guyonvarc'h/Le Roux] [ ouvrages sur la spiritualité, mythologie et symbolisme ]
    Oestrymnicus (Golfe de Gascogne, ouest de la Manche et mer Celtique) [ Les mers, golfes, baies et estuaires ]
    Oestrymnides (îles stannifères du golfe de Gascogne et de la Manche) [ Les îles ]
    Oestrymnis (chaînons asturo-léonais et cordillière Cantabrique) [ monts et montagnes ]
    Ora Maritima - R.-F. Aviénus [ sources géographiques antiques ]
    personnages de la mythologie irlandaise [ Les personnages celtiques ]
    peuples mythiques d'Irlande (Les) [ Les peuples celtes ]
    périple d'Himilcon [-500 / -380 ?] (Le) Fiche récemment créée ou modifiée [ Les Celtes dans l'Histoire ]
    principaux royaumes irlandais et bretons au début du VIe siècle (Les) [ cartes de la Bretagne au temps d'Arthur ]
    quatre fêtes d'ouverture de saison de l'Irlande ancienne [V. Guibert De la Vaissière] (Les) [ ouvrages sur la spiritualité, mythologie et symbolisme ]
    Raiba (?) [ villes irlandaises ]
    Ravennatis Anonymi Cosmographia - liber I [ La Cosmographie de Ravenne ]
    Ravennatis Anonymi Cosmographia - liber V [ La Cosmographie de Ravenne ]
    Ravius (Gweebarra) [ fleuves & rivières (de Ratostabius à Rutuba) ]
    Regia (?) [ villes irlandaises ]
    Ricina / Riginia (île de Rathlin, Irlande) Fiche récemment créée ou modifiée [ Les îles ]
    Robogdes [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Robogdium (prom.) (Fear Head) [ Les caps, pointes et promontoires ]
    textes irlandais (Les) [ littérature celtique, textes, et récits anciens ]
    Textes mythologiques irlandais [C.J. Guyonvarc'h] [ ouvrages sur la spiritualité, mythologie et symbolisme ]
    Usdiae / Ossery [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Uterni [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Vellabores [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Vennicniens [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Vennicnium (prom.) (Inishowen) [ Les caps, pointes et promontoires ]
    Vidua (Foyle) [ fleuves & rivières (de Vacca à Visurgius) ]
    villes irlandaises [ Les villes et oppida celtiques ]
    Voluntes / Ulates [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Vosdiens [ Les Hiberniens / Hiverniens ]
    Navigation
    Vers le niveau supérieurîles (Les)
    Vers la fiche précédenteEpidium (île d'Arran ?)
    Vers la fiche suivanteIctis (St. Michael's Mount, Cornouailles) Fiche récemment créée ou modifiée
     Rechercher:   (N.B. : Eviter les pluriels)


     Hyper thème:  


    Retour à la page géographie des Celtes



    Haut de page


    www.arbre-celtique.com
    Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


    IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
    Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2018 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)