Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Nous Aider
Contact



Annonces


Gaule
Orient
Express




Vous êtes dans Encyclopédie de l'Arbre Celtique > médecine par les plantes / plantes très probablement utilisées par les Gaulois / nénuphar (baditis)
Retour
Encyclopédie Celtique

nénuphar (baditis)

La médecine chez les Celtes
Nom commun:Nénuphar
Scientifique:Nymphea alba L. (Nymphéacées)
Nom gaulois:Baditis
Autres noms:lis d'eau, lis des étangs, nénuphar blanc

C'est Marcellus de Bordeaux qui nous en donne le nom gaulois (Marcellus de Bordeaux, De medicamentis liber, XX, 68).

Pour Marcellus: "on broie sa racine et on la donne à manger trempée dans du vinaigre à l'enfant pendant dix jours d'affilés ; on obtient un admirable eunuque" (Marcellus de Bordeaux, De medicamentis liber).

Pour Pline: "d'après la tradition, le nymphea est né d'une nymphe morte de jalousie pour Hercule... et ce serait pourquoi ceux qui en boivent pendant douze jours sont incapables de faire l'amour et privés de semence" (Pline, Histoire Naturelle).

Dioscoride est plus nuancé: "on prend la racine aussi contre les pertes séminales nocturnes ; elle les fait cesser et provoque un affaiblissement des fonctions sexuelles pendant quelques jours, si on en prend de façon continue" (Dioscoride, Sur la matière médicale).

Les auteurs anciens étaient donc unanimes quant au pouvoir anaphrodisiaque du nénuphar. Leclerc conseillait, dans un article de la Presse Médicale de 1933, l'utilisation de l'extrait fluide ou de l'extrait aqueux de nénuphar, comme "léger inhibiteur du parasympathique" (H. Leclerc, Le nénuphar in Presse Médicale, 1933, numéro 90, p 1760). Mais à part une activité fongicide démontrée in-vitro, aucune propriété n'a été démontrée.



Sources:
  • H. Leclerc, Le nénuphar in Presse Médicale, 1933, numéro 90, p 1760.
  • Pierre Louarn pour l'Arbre Celtique

  • Autres fiches en rapport

    Attention
    Ceci est une ancienne version de l'encyclopédie de l'arbre celtique.
    Les liens ci-dessous, vous améneront vers la nouvelle version,
    complétement "relookée" intégrant une navigation plus aisée.


    baditis : (nénuphar) [ mots et étymons de la langue gauloise : arbres et plantes ]
    Navigation
    Vers le niveau supérieurplantes très probablement utilisées par les Gaulois
    Vers la fiche précédentemouron rouge (sapana)
    Vers la fiche suivantepavot argémone / aigremoine? (corna)
     Rechercher:   (N.B. : Eviter les pluriels)


     Hyper thème:  


    Retour à la page médecine par les plantes



    Haut de page


    www.arbre-celtique.com
    Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


    IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
    Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2020 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)