Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Nous Aider
Contact



Annonces


Gaule
Orient
Express




Vous êtes dans Encyclopédie de l'Arbre Celtique > médecine par les plantes / plantes au nom gaulois d'identification difficile / ponem / titumen / bricunum (armoise?)
Retour
Encyclopédie Celtique

ponem / titumen / bricunum (armoise?)

La médecine chez les Celtes
Nom commun:Armoise (?)
Nom gaulois:Ponem - Titumen - Bricunum

Ponem - Titumen - Bricunum - Ces trois termes gaulois désignent l'armoise, ou des variétés d'armoise. Le nom latin ancien de l'armoise est artemisia.

Pline nous explique l'origine du terme latin. Pour certains, elle tirerait son nom de celui d'Artémise II, reine d'Halicarnasse en Grèce, qui adopta cette plante. Cette reine fut célèbre pour avoir fait élevé à son époux, Mausolos, un tombeau qui fut une des sept merveilles du monde. Pour d'autres, elle tirerait son nom de la divinité grecque Artémis, appelée Diane par les Romains. Les Latins et les Grecs voyaient ainsi dans l'armoise un symbole de la féminité (Pline, Histoire Naturelle).

Dioscoride a une vision très classique des effets de l'armoise, c'est-à-dire une plante qui selon l'expression de Pline, est "spécifique des maladies des femmes". Il distingue deux variétés d'armoise, qui ont sensiblement les mêmes effets (Dioscoride, Sur la matière médicale). Le Pseudo-Dioscoride ne fait pas cette distinction, et nous donne un nom gaulois générique pour les deux variétés: ponem (Pseudo-Dioscoride, Sur la matière médicale).

Selon Dioscoride, leurs effets thérapeutiques sont les suivants: "utilisée dans des bains dans lesquels on fait asseoir la femme, elle provoque les règles, attire le foetus et le placenta. Cette technique est également bonne pour les obstructions et les inflammations de l'utérus. Elle rompt les calculs et provoque l'urine retenue... Emplâtrée sur le ventre elle provoque les règles... On peut pour tout cela également boire la décoction du haut du feuillage de l'armoise au poids de trois drachmes" (Dioscoride, Sur la matière médicale). .

Le Pseudo-Apulée distingue trois espèces d'armoise. Pour celle qu'il appelle artemisia monoclonos, il donne un nom gaulois: titumen. Il l'utilise pour les douleurs des intestins, pour les douleurs des pieds (Pseudo-Apulée, Herbarius).

Pour Marcellus, l'armoise est une herbe "qu'on appelle en gaulois bricunum", et il l'utilise pour les lombalgies: "il faut la chercher là où elle pousse, et l'ayant trouvé le matin avant le lever du soleil, et l'arracher de la main gauche et en frotter les reins nus; c'est là un remède remarquable et instantané" (Marcellus de Bordeaux, De medicamentis liber).



Sources:
  • Pierre Louarn pour l'Arbre Celtique

  • Autres fiches en rapport

    Attention
    Ceci est une ancienne version de l'encyclopédie de l'arbre celtique.
    Les liens ci-dessous, vous améneront vers la nouvelle version,
    complétement "relookée" intégrant une navigation plus aisée.


    briginos / bricumus : (armoise?) [ mots et étymons de la langue gauloise : arbres et plantes ]
    ponem : (armoise) [ mots et étymons de la langue gauloise : arbres et plantes ]
    titunem : (armoise?) [ mots et étymons de la langue gauloise : arbres et plantes ]
    Navigation
    Vers le niveau supérieurplantes au nom gaulois d'identification difficile
    Vers la fiche précédenteiourbarum (ellébore noir ?)
    Vers la fiche suivanteusubem (lauréole?)
     Rechercher:   (N.B. : Eviter les pluriels)


     Hyper thème:  


    Retour à la page médecine par les plantes



    Haut de page


    www.arbre-celtique.com
    Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


    IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
    Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2020 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)