Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Nous Aider
Contact


Nb de visiteurs
en ligne :
aujourd'hui :
au total :

Annonces



Vous êtes dans Encyclopédie de l'Arbre Celtique > Cimbres et les Teutons [-120:-101] / fin des Cimbres et des Teutons [-103/-101] / résistance des peuples belges [-103?]
Retour
Encyclopédie Celtique

La résistance des peuples belges [-103?]

La résistance des peuples belges

Il est probable que vers 103 av. J.-C., chassés de la péninsule ibérique, les Cimbres se réunirent aux Teutons épuisés par de longues campagnes en Gaule. Les armées se rassemblèrent vers Rotomagus (Rouen) selon Tite-Live.

Tite-Live, Perioché, LXVII : "Les Cimbres dévastèrent tout ce qui se trouvait entre les Alpes et les Pyrénées et entrèrent en Espagne par les défilés. Ils dévastèrent beaucoup de régions mais furent mis en fuite par les Celtibères. Ils rentrèrent en Gaule et se joignirent aux Teutons près de Rotomagus."

César est le principal auteur antique à relater l'attaque des territoires tenus par les Belges. Il est relativement délicat de replacer ce raid dans la chronologie des évènements de l'époque. H. Hubert (1932) suppose que l'arrivée dans les territoires belges dû se faire dés le passage du Rhin, avec quelques peuplades helvètes, alors récemment incorporées aux troupes d'envahisseurs. Il est néanmoins tentant, à la lecture de César (Jules César, La guerre des gaules, II, 29) de replacer ces évènements peu avant les raids menés en direction de l'Italie. Ainsi, après la victoire des belges les troupes coalisées ont effectué un virage à 90° en direction de la vallée du Rhône et de l'Italie.

Jules César, La guerre des gaules, II, 4: "La plupart des Belges étaient d'origine germanique ; ils avaient, jadis, passé le Rhin, et s'étant arrêtés dans cette région à cause de sa fertilité, ils en avaient chassé les Gaulois qui l'occupaient ; c'était le seul peuple qui, du temps de nos pères, alors que les Cimbres et les Teutons ravageaient toute la Gaule, avait su leur interdire l'accès de son territoire ; il en était résulté que, pleins du souvenir de cet exploit, ils s'attribuaient beaucoup d'importance et avaient de grandes prétentions pour les choses de la guerre."

Strabon, Géographie, IV, 4, 3 : "A ce titre, le premier rang, dit-on, appartient aux Belges, confédération de quinze peuples répandus le long de l'Océan entre le Rhin et la Loire, et assez vaillants en effet pour avoir pu à eux seuls arrêter l'invasion germanique, j'entends celle des Cimbres et des Teutons."

Pour une raison peu compréhensible, diverses peuplades dont les Atuatuques quittent les rangs cimbro-teutons restent s'installer en Gaule Belgique. César, une quarantaine d'années plus tard eut à les affronter. Cette tentative de colonisation s'inscrit dans la même optique que l'installation supposée de Cimbres et de Teutons dans la région de Main. Guerriers et pillards, les troupes Celto-Germaniques n'en étaient pas moins à la recherche de terres où s'établir.

Appien, Histoire Romaine, IV, 1: "Après eux, César tomba sur les Belges, comme on les appelle. C'était au passage d'une rivière. Il en tua tant que leurs cadavres lui firent comme un pont pour la passer lui-même. Mais les Nerviens le mirent en déroute en tombant sur lui à l'improviste, tandis qu'après une longue marche, il dressait son camp : ils lui tuèrent beaucoup de monde, tous ses taxiarques, tous ses lochages ; lui-même s'étant réfugié sur une hauteur, avec son escorte, s'y trouva cerné. Heureusement la Xe légion, tombant sur les derrières des ennemis, les extermina, quoiqu'ils fussent bien soixante mille. - Ils étaient de la race des Cimbres et des Teutons. - "

Jules César, La guerre des gaules, II, 29: "Ce peuple [les Atuatuques] descendait des Cimbres et des Teutons, qui, tandis qu'ils marchaient vers notre province et vers l'Italie, avaient laissé sur la rive gauche du Rhin les bêtes et les bagages qu'ils ne pouvaient emmener, avec six mille hommes des leurs pour les garder. Ceux-ci, après la destruction de leur peuple, avaient été en lutte constante avec leurs voisins, tantôt les attaquant, tantôt repoussant leurs attaques ; enfin on avait fait la paix, et, avec le consentement de tous, ils avaient choisi cette région pour s'y installer."

Affaiblis par de trop longues campagnes en Celtibérie, repoussées par les Belges, les troupes celto-germaniques regagnent le Sud-Est de la Gaule. Depuis la réunion de leurs troupes près de Rotomagus, Cimbres, Teutons et leurs alliés coordonnent leurs forces. Leur objectif est alors de déferler sur l'Italie. Ils déterminent trois points de passage au travers des Alpes sous-estimant les réformes engagées par Marius.

Florus, Histoire Romaine, III, 4: "Tout était perdu, si ce siècle n'eût, par bonheur, produit Marius. Marius lui-même n'osa pas les attaquer aussitôt. Il retint ses soldats dans le camp, attendant que cette rage invincible et cette violence impétueuse qui tiennent lieu de courage aux barbares se fussent affaiblies. Ils se retirèrent donc en injuriant les nôtres et avec une telle certitude de prendre Rome qu'ils leur demandèrent s'ils n'avaient rien à faire dire à leurs femmes. Et prompts à exécuter leurs menaces, ils se divisent en trois corps et s'avancent à travers les Alpes, la barrière de l'Italie."


Sources:
  • H. Hubert, Les Celtes, Albin Michel, Paris, 2001 (1ère édition 1932).
  • Julien Quiret pour l'Arbre Celtique

  • Autres fiches en rapport

    Attention
    Ceci est une ancienne version de l'encyclopédie de l'arbre celtique.
    Les liens ci-dessous, vous améneront vers la nouvelle version,
    complétement "relookée" intégrant une navigation plus aisée.


    Atuatuques / Aduatuques [ Les peuples de Gaule Belgique ]
    Cimbres [ Informations diverses sur les peuples celtes ]
    Condruses [ Germains cisrhénans ]
    Éburons [ Germains cisrhénans ]
    Gallia Belgica (la Gaule belgique) [ autres lieux ]
    Germains cisrhénans [ Les peuples de Gaule Belgique ]
    peuples de Gaule Belgique (Les) [ Les peuples celtes ]
    Pémanes [ Germains cisrhénans ]
    Ratumagus (Rouen) [ villes gauloises & gallo-romaines [de Ramae à Ruscino] ]
    Sègnes [ Germains cisrhénans ]
    Teutons [ Les peuples celto-germaniques ]
    Véliocasses / Rotomagenses [ Les peuples de Gaule Belgique ]
    Navigation
    Vers le niveau supérieurfin des Cimbres et des Teutons [-103/-101] (La)
    Vers la fiche suivanteQuintus Sertorius est envoyé par Marius espionner les Cimbres et les Teutons [-102 ?]
     Rechercher:   (N.B. : Eviter les pluriels)


     Hyper thème:  


    Retour à la page Cimbres et les Teutons [-120:-101]



    Haut de page


    www.arbre-celtique.com
    Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


    IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
    Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2019 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)