Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Ressources
Nous Aider
Contact


Nb de visiteurs
en ligne :
aujourd'hui :
au total :

Annonces



Vous êtes dans : Linguistique > Système phonétique de l'irlandais.

Linguistique

Système phonétique de l'Irlandais
de Co. Donegal

Les consonnes Les consonnes
Les voyelles seules Les voyelles seules
Les groupes de voyelles Les groupes de voyelles
Notes Notes
Notes sur l’irlandais de Múscraí et du Sud Notes sur l’irlandais de Múscraí et du Sud
A propos A propos



Les consonnes

Haut de page

PhonBROAD: à côté de a o uPhonSLENDER: à côté de i e
bbán bó abair gob abraim b' / bj *bean beo bí cibé cíb
bhwbhán (mais abhainn* dubh*)v' / vjbhean bheo luibhe duibh
ccat taca íocc (kj)cead aici reic
chxchat (mais eochair amach / locht)ç (hj)chead aichearra eich
ddóigh fada sladc (kj)deo faide cuid
dhɣdhóigh (mais adharc feadh dódh*)jdheo oidhe ruaidh rachaidh*
ffaoi áfach f' / fj *feoil fí Aoife
fh
fhada
fheoil
ggó agallamh ógɟ (gj)gé aige smig
ghɣghó (mais aghaidh*)jghé dóigh nigh*
hhhatah
lllán halla imeallλ (lj)leabaí buille mill
lfaoi lán, álainn fáll'do leabaí, buile mil
mmaoin iomaí gormm'mín meán ime im
mhmhaoin néamhann damh (mais déanamh)ṽ'mhín mheán doimhne innimh
nnnaomh annamh annɲ'nead, ainm, innimh
ndo naomh, anois, bánn’do nead, mín
ppaca leapa corpp'peata coirp
phphacaf’pheata
rrʀˠruaidh corra carrʀ’ *pheata
rbean ruaidh, cor cárr' *éirigh deireadh* láir* déirce cré
ssaoi asam básʃ’ *sí puisín áis aisteach láimhseáil
shshuíh(ˠ) / ç *sheas shíl sheol, Sheáin, shiúil
tt̪̪ˠtá tuí hata lotʃ’ *teach eiteog thit
thh(ˠ)thuí athair cathhthit the



Les voyelles seules

Haut de page
voy.Phon.exemples
aacan     a non accentué ə déanta
áa: ( entre ɛ et a ) lán     á non accentué a muineál
eɛte       e non accentué ə cinnte, oíche, mise...
le "e" tout seul ne peut se trouver qu'en fin de mot en irlandais moderne. Ailleurs on doit avoir une autre voyelle à côté (a, i)
Ne jamais le prononcer comme un é.
ée:,
iɪ ( entre i et e ) min, tinn
íi:ríl, mín
oɔport, ola
óɔ:ór, póca
Mais se prononce en général fermé o comme dans le français "mot" à côté d'un n ou d'un m : brón, mór,
uʌ (ɔ)cur, muscail
Ce phonème est un ɔ non-arrondi (les lèvres ne s'arrondissent pas).
úu:túr, úr, cúng)



Les groupes de voyelles

Haut de page
voy.phon.exemples
aeɛ:gael. Noter que "ae" se termine par un e, mais la consonne qui suit est broad, c'est une exception à la règle
aeiɛ:gaeilge (on dit "gaeilic" dans le nord)
aiaais. Dans les mots de plus d'une syllabe -(a)ith,-(a)igh,-(a)idh se disent i
cionnaith, ceannaigh, ceannóchaidh
áiæ:áine
i:claí
aíoi: (a)saíocht
aoi:caol, caora (mouton)
aoii:caoin
eaabean
éae:éanacha
æ:meán
eáiæ:meáin
eiɛceist
éie:scéil
eoɔ:deor,ceol "eo" est court dans : seo, eochair, deoch, anseo
eoiɔ:ceoil
iaiˑəbia
iaiiˑəiaim
ioɪ ou ɔiontas,iontas Pas de règle pour ce groupe, il faut apprendre la prononciation avec le mot hélas. La prononciation ɔ a tendance à se généraliser... De plus en plus, les deux prononciations sont acceptées.
íoi:síol
iuʌfliuch
u:siúcra( à Gaoth Dobhair on dit siúthra)
iúiu:ciúin
oie / ɔoide
óiɔ:óinseach
i:oíche
oíoi:cloíodh Le son u à la fin vient du groupe "-odh" et pas du o tout seul.
uauˑəcuan
uaiuˑəruaig
uiɪuile (sauf parfois comme "cuir" kʌj)
úiu:dúil
i:cuí

Pour ces groupes de voyelles, en phonétique les deux points signifient que la voyelle est longue, le point seul, qu’elle est mi-longue. Notez que les syllabes notées longues ici ne le sont que dans une syllabe accentuée (première syllabe dans 95% des cas), sinon c’est la même voyelle mais courte.




Notes

Haut de page

(note > dans les explications qui suivent, pour les consonnes slender nous avons laissé les apostrophes en phonétique, mais retiré les petits gammas pour les consonnes broad.


* j en phonétique se prononce comme un "y" francais (yeux, yaourt)

* f slender se prononce fj seulement devant -eo- et -iú- > feoil, fiú.

* "sh" slender se prononce ç seulement devant -iú-, -eá- > shiúil, a Sheáin.

* r slender n’existe pas a l’initiale, le r est toujours broad à l’initiale même s’il est suivi de e ou i.
- , reic se prononcent comme si on écrivait ruí, raeic.

* Le r slender se prononce j (yeu) à Gaoth Dobhair en fin de mot et entre voyelles. Mais entre voyelles, il y a des exceptions, comme éirigh. Le r slender se prononce j aussi dans le mot oibre (génitif de obair, travail) / ebjə /.

* Précisions sur "gh" et "dh" non-accentués (donc autre que 1ere syllabe) : en fait "gh" et "dh" ne se prononcent ɣ (broad) et j (slender) qu’à l’initiale. Sinon :


"dh", "gh" broad en milieu de mots donnent -ogh(a)-, agh(a)-, -odh(a)-, -adh(a)-, ils se prononcent e: (les "gh/dh" ne s’entendent pas, mais ils changent le son des voyelles).
- rogha (choix) ʀˠe:
- adharc (corne) e:rk

"dh", "gh" broad en fin de mots se prononcent w , et -adh, -agh non-accentués (mots de plus d’une syllabe) et se prononcent u dans le Nord.
- moladh mɔlu
- ar feadh (pendant) ɛr' f'aw

"dh", "gh" slender se prononcent j , ce qui fait qu’en fin de mots (mots de plus d’une syllabe).
- -(a)igh , -(a)idh se prononcent i
- ceannaigh caNi ( c est un genre de "kyeu", k palatalisé )
- rachaidh ʀahi


* Les consonnes qui donnent w c’est à dire "mh" et "bh" broad se mélangent aux voyelles (a o u) quant elles ne sont pas à l’initiale, ça fait des diphtongues ou des voyelles longues. Comme l’anglais he saw, a+w donnent la voyelle o et non pas deux sons à la suite. Donc -abh(a)-, -amh(a)-, -obh(a)-, -omh(a)- se prononcent comme des o longs (ceux avec "mh" sont nasalisés, cf: plus loin) (ce o long en fait est à moitié fermé, donc entre o et ɔ )
- abhainn (rivière, aven en breton) o:ɲ "augne"
- amhrán (chanson) ɔ̃:ran "onrane"
- comhairle (conseil) kɔ̃:r'l'ə
- seabhac (faucon) ʃo:k "chôque"
- dobhar (eau, vieux-breton dour) do:r ("dôre" avec d dental et r roulé)

* "ll" / L / et le "nn" / N / sont dentaux, l et n non-mutés à l’initiale sont doublés dans la prononciation, comme dans lán et naomh, alors que l et n initiaux mutés sont alvéolaires (comme en francais).

* Nous avons mis ici les symboles v pour "bh", "mh", et f pour "ph". Dans la prononciation ancienne ce sont des v et f bilabiaux (en francais v et f sont labiodentaux). En phonétique ils s’écrivent respectivement béta grec ( ß ) et phi grec ( φ ). un f bilabial ce fait comme si on soufflait une bougie.

* On insère un e neutre (francais de, je , me, etc...) entre les deux consonnes des groupes suivants.

"lb" "lbh" "lg" "lm" scolb, deilbh, dealg, colm
"nb" "nch" "nm" "nmh" leanbai, seanchas, ainm, seinm, ainmhi
"rb" "rbh" "rch" "rg" "rm" carbad, gurbh, marbhán, dorcha, dearg, arm, gorm


* Il y a une exception à la règle qui veut qu'au voisinage de e ou i, les consonnes soient slenders: les groupes "sp", "sm', "sf" à l'initiale suivis d'un i ou d'un e, les consonnes p, f, m sont bien slenders, mais le s est broad. Cela se prononce s et non ʃ.
- spéir (ciel) spʹe:j
- smigead (menton) smʹɪɟəd
- sféar (sphère) sfʹe:r

* Notes sur le dialecte de Gaoth Dobhair:
- "-cht" se prononce /rt/ au lieu de /xt/. (seacht, ocht)
- "-ua-" après f, m, b, p se prononce en général wia. fuar, bualadh
- "–ir" en fin de mots ou milieu de mots se prononce j

* La nasalisation est plutôt rare. Les jeunes ne les font plus (car y en a pas en anglais). Les nasalisations sont 100 fois plus rares en irlandais qu’en breton. Mais il y a nasalisation dans le cas où nous avons un "-mh-" accentué,(surtout a, o ,u)
- comhairle, comhla, cumhaidh, amharc, Samhain...
Idem pour "m" et "mh" a l’initiale
- máthair, mo mháthair, muin, a mhuin, mín, ar mhín...
Le "n" fait beaucoup moins nasaliser les voyelles que le "m". En fait pour le moment, nous conseillerons de ne jamais rien nasaliser à proximité d’un "n", mais seulementt a proximité d’un "m". Une seule exception : ann et –ann en fin de mots, se prononce comme l’article en breton “an” (mais le nn est dental!). Donc le a est nasalisé.

* Vous remarquerez que quand nous avons un groupe de voyelles qui comporte une voyelle avec un accent aigu, c’est cette voyelle-là qui s’entend, les autres voyelles sont seulement là pour montrer que les consonnes à côté sont broad ou slender.



Notes sur l’irlandais de Múscraí et du Sud

Haut de page
lllán halla imealll'leabaí buille mill
lfaoi lán, álainn fáll'do leabaí, buile mil
nnnaomh, annamh, annn'nead, ainm, innimh
ndo naomh, anois, bánn’do nead, mín
rrruaidh corra carrr’pheata
rbean ruaidh, cor cárr'éirigh deireadh láir déirce cré

* Ces dialectes ne font plus la distinction entre les n, l et r doubles et simples:
Il n’y a donc que deux sortes de "l", de "r" et de "n" broad et slender pour chaque, et c’est tout.

* A peu près tous les "mh" et "bh" se prononcent v, même broad.
- dubh, amhrán...

* "ao" se prononce e:

* Les "d" et "t" slender se prononcent sans palatalisation, un peu comme en francais mais dentaux. Dé se prononce comme le francais "dé" mais dental.

* -igh et –idh se prononcent i:

* Les consonnes sont souvent diphtonguées devant "ll", "nn", "m" (issu de "mm" vieil-irlandais), "mp" etc...

* Tous les "o" et "ó" sont réalisés o, o: et parfois u:, le "o" ouvert n’existant pas pour les "o" graphiques.

* Le "á" est prononcé fermé, entre o et ɔ

* L’accentuation n’est pas toujours sur la première syllabe comme à Gaoth Dobhair (a l’exception des mots composés) mais varie, et toutes les voyelles longues (c'est à dire avec un accent aigu) sont prononcées longues.

* "mh" et "bh" entre deux voyelles ou suivies d’une voyelle non-accentuée tombent et sont remplacées par un allongement de la voyelle.
- lámha "'
- sléibhe "slé"
- cuimhin "cuín"



A propos

Haut de page

Informations et documentation : Rónán
Mise en page : Pierre Crombet et Guillaume
Dernière mise à jour : Janvier 2004

 



Haut de page

M'envoyer un e-mail
www.arbre-celtique.com
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2018 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)