Accueil
Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact  .
Forum
Encyclopédie

Livre d'Or
Dialogues
Rechercher

Nous Aider
Contact


Nb de visiteurs
en ligne :
aujourd'hui :
au total :

Annonces



Vous êtes dans Encyclopédie de l'Arbre Celtique > Histoire des Gallo-romains [-51:?] / troubles récurrents en Gaule [68 : 70] / révolte de Vindex [68]
Retour
Encyclopédie Celtique

La révolte de Vindex [68]

La révolte de C. Julius Vindex

L'exaspération causée par un nouveau recensement, suivi de dons imposés pour la reconstruction de Rome entraîna C. Julius Vindex, propréteur d'origine gauloise de Séquanaise, à regrouper les opposants gaulois autour de lui (décembre 67 ap. J.-C.). Conscient de la gravité des évènements qui se dessinaient alors, Hélius mis au courant, demande à Néron, alors en Grèce, de revenir à Rome, mais ses lettres sont interceptées par des agents de Vindex. Hélius quitte Rome pour la Grèce et fait le voyage en une semaine. Néron mis au courant, suspend les travaux de Corinthe et rentre à Rome.

Suétone, Vie des douze Césars; Néron, XLI: "Enfin, ému par les outrageantes et nombreuses proclamations de Vindex, il écrivit au sénat pour l'exhorter à le venger, lui et l'empire, s'excusant sur un mal de gorge de n'être point venu en personne. Rien, dans ces proclamations, ne l'offensa plus que d'être traité de mauvais joueur de luth, et appelé Ahenobarbus au lieu de Néron. Il déclara qu'il allait renoncer à son nom d'adoption et reprendre son nom de famille qu'on lui rappelait par forme d'injure. À l'égard des autres imputations, ce qui en démontrait selon lui la fausseté, c'était le reproche qu'on lui faisait d'ignorer un art qu'il avait cultivé et perfectionné avec tant de soin; puis il demandait à chacun s'il connaissait un musicien plus habile que lui. Cependant les messages se succédaient avec rapidité. Saisi d'effroi, il revint à Rome. Un présage des plus frivoles le rassura dans sa route. Il vit, sur un monument, une sculpture qui représentait un soldat gaulois terrassé par un chevalier romain et traîné par les cheveux. À ce spectacle, il fut transporté de joie et rendit grâce au ciel."

Entre les mois de janvier et de février 68 ap. J.-C., Vindex réunit une assemblée provinciale avec le légat de Belgique, Valerius Asiaticus et les plus grands notables gaulois. Il gagne le soutien de plusieurs cités dont celle des Séquanes, des Arvernes et des Eduens, puis plus tard des Viennois et appelle toutes les villes de Gaule au soulèvement, non pas pour recouvrer une indépendance, mais pour renverser le tyran Néron. Lyon est restée fidèle à Néron. Vindex tente alors de gagner à sa cause le légat de Bretagne, Trebellius Maximus mais les légions de Bretagne, la II Augusta, la IX Hispana et la XX Valeria Victrix détestent ce légat lui reprochant son avarice et M. Roscius Caelius, légat de la XX° légion s'oppose tout simplement à ce projet.

Il entra en contact avec d'autres gouverneurs de province pour les informer de ses intensions (février 68 ap. J.-C.) et s'entendit avec Servius Galba, légat d'Hispanie citérieure, qui avait déjà refusé l'empire à la mort de Caligula.

Plutarque, Les vies parallèles; Galba: "donne un chef à ce vaste et puissant corps des Gaules, qui met aujourd'hui cent mille hommes sur pied et peut en armer davantage "

Entre le 9 et le 12 Mars 68, la révolte de C. Julius Vindex, éclata au grand jour alors que l'Empereur se trouvait à Naples. Vindex fit lever une milice de 100000 hommes (dont seulement 20000 en armes), la direction du mouvement étant offerte par ses soins à Galba alors à Carthagène.

Suétone, Vie des douze Césars; Galba, IX: "Il tenait à Carthagène une assemblée provinciale, lorsqu'il apprit le soulèvement des Gaules. Le lieutenant d'Aquitaine lui demandait des secours quand il reçut une lettre de Vindex qui l'exhortait à se déclarer le chef et le libérateur du genre humain. Il ne balança pas longtemps, et y consentit non moins par crainte que par ambition; car il avait surpris des ordres que Néron avait envoyés en secret à ses agents pour se défaire de lui."

Galba après de nombreuse hésitations accepta la proposition de Vindex, avec l'appui d'Othon, gouverneur de Lusitanie. Néron, à cette nouvelle, révoqua les consuls et se déclara seul consul.

L'armée du Rhin de L. Verginius Rufus, légat de Germanie Supérieure, restée fidèle à Néron marcha contre Vindex avec les XXI Legio Rapax, IV legio Macedonica et XXII Primigenia et des auxiliaires bataves, trévires, rèmes et lingons, tandis que Vienne leva une legio Allobrogica pour mettre le siège à sa rivale Lyon.

Suétone, Vie des douze Césars; Galba, XVI: "Les légions de la Haute-Germanie étaient celles qui murmuraient le plus: elles se voyaient privées des récompenses qu'elles attendaient de leurs services contre les Gaulois et contre Vindex. Elles osèrent donc les premières rompre tout lien d'obéissance, et, aux calendes de janvier, elles ne voulurent prêter serment qu'au sénat. En même temps, elles arrêtèrent qu'on dépêcherait aux prétoriens pour leur dire qu'elles étaient mécontentes de l'empereur élu en Espagne, et les charger d'en choisir un qui eût le suffrage de toutes les armées."

La rencontre entre les belligérants se fit devant Vesontio (Besançon). Rufus assiégea la ville des Séquanes attirant ainsi Vindex venu la délivrer. Alors qu'une entente était possible, les soldats engagèrent le combat (mai 68 ap. J.-C.). Vindex fut écrasé et contraint au suicide.

La victoire de Néron fut de courte durée. Galba gagna à sa cause Nymphidius Sabinus, commandant de la garde prétorienne qui participa au renversement de Néron, qui, déclaré ennemi public par le Sénat, se suicida dans la nuit du 8 au 9 juin 68.

Suétone, Vie des douze Césars; Galba, XL: "A tant de dangers se joignit la mort de Vindex. Il en fut si consterné que, ne sachant quel parti prendre, il fut sur le point de renoncer à la vie. Mais quand les messages de Rome lui apprirent que Néron était mort, et que partout on lui avait fait serment de fidélité, il quitta le titre de légat pour celui de César."

Galba devient officiellement Empereur à sa place. Ses premières mesures peuvent être considérées comme un remerciement posthume à Vindex. L'atelier monétaire de Lyon, fidèle à Néron, est fermé, les rèmes, les Trévires et les Lingons également fidèles à Néron sont persécutés tandis que les Séquanes, Arvernes et Eduens, alliés de Vindex se voient diminuer leur tribut. Vesontio devint colonie romaine sous le nom de Colonia Victrix Sequanorum. Enfin, le légat de Germanie Supérieure, Verginius Rufus est remplacé par le vieux légat Hordéonius Flaccus, pourtant très impopulaire. Les troubles ne se calmèrent pas pour autant, et, au contraire, vinrent à se multiplier sous le règne de Galba et de ses successeurs, inaugurant une longue période de guerres civiles.


Sources:
  • Julien Quiret pour l'Arbre Celtique

  • Autres fiches en rapport

    Attention
    Ceci est une ancienne version de l'encyclopédie de l'arbre celtique.
    Les liens ci-dessous, vous améneront vers la nouvelle version,
    complétement "relookée" intégrant une navigation plus aisée.


    Allobroges [ Les peuples de Gaule Narbonnaise (Province) ]
    Arvernes [ Les peuples de Gaule Celtique ]
    Besançon (Vesontio) [ Les oppida ]
    Eduens / Héduens / Ardyens Fiche récemment créée ou modifiée [ Les peuples de Gaule Celtique ]
    La légion Allobrogica (legio Allobrogica) [ Troupes auxiliaires d'origine celtique ]
    Lingons Fiche récemment créée ou modifiée [ Les peuples de Gaule Celtique ]
    Rèmes [ Les peuples de Gaule Celtique ]
    Séquanes [ Les peuples de Gaule Celtique ]
    Trévires [ Les peuples de Gaule Belgique ]
    Vienne (Vienna) [ Les oppida ]
    Vindex [ Les personnages historiques ]
    Navigation
    Vers le niveau supérieurtroubles récurrents en Gaule [68 : 70]
    Vers la fiche suivantesoldats de Vitellius saccagent Divodurum [69] (Les)
     Rechercher:   (N.B. : Eviter les pluriels)


     Hyper thème:  


    Retour à la page Histoire des Gallo-romains [-51:?]



    Haut de page


    www.arbre-celtique.com
    Accueil | Forum | Livre d'or | Recommander | Lettre d'information | Infos Légales | Contact 


    IDDNSite protégé. Utilisation soumise à autorisationIDDN
    Conception : Guillaume Roussel - Copyright © 1999/2019 - Tous droits réservés - Dépôts INPI / IDDN / CNIL(1006349) / SCAM(2006020105)